Témoignage : acheter un cheval

Témoignage : acheter un cheval

En tant que cavalier, propriétaire, passionné,… qui n’a jamais eu à vivre l’expérience de l’achat d’un cheval ? Ce moment où nous sommes envahis de questions, de doutes, et bien sûr de rêves ! Voici le témoignage de Nathalie.

 

Les chevaux, après 15 ans

Je me présente : je suis cavalière de loisirs depuis que je suis gamine. J’ai eu deux poneys et ensuite mon premier cheval. Par manque de temps, j’ai du les revendre, à contre coeur… Et me voilà 15 ans plus tard, à repenser aux chevaux !

Mais l’achat d’un cheval n’est surtout pas à prendre à la légère. Voici la check-list qu’il me paraît indispensable de faire dans un premier temps :

1) Y a-t-il une pension pas trop loin de mon domicile ?
2) Quels sont les coûts d’un cheval (c’est mon côté comptable!)
3) Combien de temps puis-je consacrer à mon cheval ?
4) Dans quelle forme physique je me trouve ? (Je ne peux pas dire que je sois une grande sportive!)
5) Ne pas oublier qu’il s’agit-là d’un engagement à long terme. Un cheval vit environ 30 ans !

Tous ces points sont à valider en prenant son temps. Cette check-list est celle qui a été la mienne, mais vous aurez peut-être des critères supplémentaires à ajouter de votre côté !

Dans mon cas, j’ai validé ces points successivement. Il y avait une pension à cinq minutes de mon domicile, j’ai calculé un budget annuel entre 4000€ et 5000€ (pension, maréchal, dentiste, vermifuges, vaccins, licence,…), j’avais du temps à consacrer à un cheval le week-end et une à deux fois par semaine. Côté physique, je savais que la reprise allait être dure ! Et j’étais bien consciente de la responsabilité et des coûts engendrés par un cheval âgé.

 

A la recherche de mon futur cheval

Après la validation de tous ces points, je suis donc partie à la recherche d’un cheval. Il était temps de réfléchir à mes objectifs avec mon futur cheval afin de déterminer les critères de recherche. Dans mon cas, je souhaitais simplement faire de la randonnée, du loisir d’extérieur. Je suis partie vers un cheval de 10 ans (comme le dicton le dit : « à jeune cavalier, vieux cheval » et ma pause de 15 ans avait sans doute laissé des lacunes dans mon équitation). Je souhaitais un cheval de moins d’1m60, assez trapu et surtout pas craintif car pour de la randonnée, c’est mieux ! Personnellement, je ne souhaitais pas un cheval ferré (par conviction personnelle) et il était important que mon fils puisse le monter (on aimerait toujours que nos enfants partage nos passions!). J’avais également un budget précis en tête que je devais respecter.

Lors des entretiens téléphoniques, pensez toujours à faire un questionnaire afin de ne pas oublier d’éléments importants. Personnellement, je trouve indispensable de faire venir un vétérinaire pour une visite avant l’achat : il vérifie le rythme cardiaque du cheval, ses aplombs, ses vaccinations, ses dents, sa santé en général.

Vous pouvez demander des tests sanguins ou des radiographies selon votre budget ! Lors de la visite, il est indispensable d’essayer le cheval si il est débourré, de le manipuler, et surtout de l’observer. Vérifier sa corpulence, ses pieds, le toucher partout sur le corps. N’oubliez pas de poser des questions sur son matériel, son mors, la selle utilisée, son alimentation et sa vie de tous les jours.

Pour ma part, j’ai vu sur une annonce « cheval Welsh Cob de loisir », et j’ai tout de suite contacté la personne pour aller le rencontrer. La magie a opéré ! On dit toujours de ne pas acheter le premier cheval que l’on va voir.. Malheureusement ou heureusement, moi, j’ai craqué pour lui ! Certaines personnes pensent que l’on choisit son cheval par instinct. Grâce à ces chevaux que l’on choisit avec le coeur, nous apprenons et évoluons, afin de devenir de meilleur(e)s Hommes et Femmes de cheval. J’aime cette belle pensée !

 

Le coup de coeur

J’ai donc réservé ce cheval, ce GROS coup de COEUR. Je ne vous raconte pas le stress que j’ai eu lorsque le vétérinaire m’a appelée… pour me dire que tout était ok ! Un gros soulagement pour moi. Une fois cette modalité faite, je suis devenue propriétaire de mon cheval. Je tenais à partager cette expérience avec vous, qui avez peut-être choisi le même chemin que moi, celui de l’émotion…

Ce cheval de coeur a probablement eu des répercussions sur votre vision, vos sens, votre équitation. N’hésitez pas à partager votre expérience en laissant un commentaire ci-dessous !

 

A bientôt,
Nathalie.

Pas de commentaires