Les 7 Jeux dans la vraie vie

Les 7 Jeux dans la vraie vie

Avez-vous entendu parler des 7 jeux ? Si vous souhaitez mieux comprendre de quoi il s'agit, cliquez ici et ici 😉

Même si vous n'êtes pas adepte du carrot stick et du lasso, vous utilisez forcément les 7 jeux sans même vous en rendre compte... Mais il existe quand même quelques différences. Voici quelques exemples des 7 jeux dans la vraie vie des cavaliers.

Jeu de l'amitié : le truc de tous les jours 😺

Quand vous avez un cheval qui a peur de quelque chose : stick, mains, objet en tout genre, spray, bâche, sac plastique... Vous allez essayer, à votre manière, de lui expliquer que l'objet n'est pas dangereux. Lorsque ça marche, vous avez effectué votre version du jeu de l'amitié : expliquer que vos outils, ou l'environnement n'est pas dangereux et ne désirent pas manger votre cher Caramel.

Jeu du porc-épic : pas de dressage sans lui ! 🎩

Votre cheval cède à votre jambe pour faire une cession à la hanche ? Il répond aux jambes pour marcher, trotter, galoper ? Il cède à la rêne extérieure, etc etc ?

Si vous montez classique, vous faites du porc-épic à peu près tout le temps en selle.

Jeu de la conduite : quand tu chasses le pot de colle de la prairie 👋🏻

Allez, on est entre nous : on a tous fait les mariolles en chassant un cheval collant en prairie, à coup de claquements de main ou en faisant de grands gestes avec nos bras... On a fait du jeu de la conduite !

On a envoyé de l'énergie à distance, la base de ce jeu très important en horsemanship.

 

Jeu du yo-yo : accélération = freinage 🔁

Tout le monde a en tête les grosses ondulations de longe quand on parle du yo-yo...

Mais en fait, l'objectif du yoyo, c'est la fameuse phrase de Parelli : "wo equals go". Autrement dit, le freinage doit être aussi facile que l'accélération. Il s'agit d'avoir un point d'équilibre parfait entre les transitions montantes et descendantes... C'est quelque chose que tout cavalier fait d'une façon ou d'une autre 😉

 

Jeu du cercle : +- de la longe ? 🔘

De l'extérieur, ça ressemble à ce que fait un cavalier classique quand il "longe" son cheval... En vérité, c'est assez différent. On va chercher beaucoup plus d'autonomie et de responsabilité chez le cheval. Le cavalier va apprendre à ne pas micro manager, et à rendre son cheval "intelligent"... C'est-à-dire qu'il va de lui même corriger l'allure quand il la rompt, et théoriquement faire de jolis beaux cercles sans jamais les couper puisqu'il aura appris à respecter le tracé.

Mais évidemment, c'est un travail qui demande du temps et quelques compétences...

En gros, c'est de la longe mais améliorée 🙌🏻

 

Jeu des déplacements latéraux : un croise-papatte pour cow-boy ? 🤠

Certes, le jeu de déplacements latéraux ne ressemble pas forcément à un appuyer de Grand Prix, on est d'accord. D'ailleurs, c'est normal, puisque l'objectif est un peu différent...

Mais finalement, tout cavalier classique effectue des déplacements latéraux en selle, ou à pied, ce qui entraîne le cheval à faire varier son équilibre et à réfléchir où il met ses pieds.

 

Jeu du passage étroit : le van, le boxe... 🚚

Quand votre cheval rentre dans le van, vous travaillez sans le savoir le passage étroit : autrement dit, la capacité de votre cheval à gérer l'inquiétude que peut générer les espaces restreints, l'empêchant de fuir à loisir en cas de danger.

Idem quand votre cheval passe la porte du boxe : certains arrachent le bras de leur cavalier au moment d'entrer ou de sortir du boxe... Car ils angoissent lors du passage étroit.

Vous améliorez ce jeu également lorsque vous travaillez sur des obstacles directionnels.

Mais du coup, on a vraiment besoin de faire du horsemanship 🤔 ?

Ne nous méprenons pas : ce que cet article veut vous montrer, c'est que les 7 jeux, c'est pas un truc d'aliens hippies aux chaps à franges qui fument de la corde marine toute la journée.

L'objectif, c'est de vous expliquer que c'est déjà un langage que vous utilisez sûrement sans le savoir, et que vous pouvez l'améliorer x1000 en le conscientisant. Et au passage régler les 2/3 problèmes que votre cheval pourrait poser.

Chaque jeu a un objectif hyper précis et n'est pas à faire "au hasard" pour faire une séance "d'éthologie". Non, c'est un truc que vous utiliserez tout le temps, tous les jours... C'est un langage. Et mieux vaut savoir parler la même langue que votre cheval si vous voulez progresser avec lui.

Commentaire (1)

  • Clémentine Jund

    Bonjour !

    Je m’occupes d’un hongre de 14 ans en demi-pension. Je fais uniquement du travail à pied avec lui car j’aimerais pouvoir créer une vrai relation et connexion avec lui et pourquoi pas lui apprendre des petits tours après. J’ai commencer les 7 jeux de Parelli. Jeu de l’amitié super mais jeu du porc-épic c’est compliqué … il a du mal à céder à la pression et ne veut pas bouger ses épaules sauf quand je mets une grosse pression avec le manche du stick. Mais en jeu de la conduite impossible de lui faire bouger. Je ne le connais pas encore assez pour identifier sa personnalité mais je pense qu’il n’aime pas qu’on contrôle ses pieds mais aime les bouger par contre et se lasse vite des exercice. Si vous pouviez me donner des conseils et astuces pour avancer avec lui ça serait une grande aide pour moi ! Merci !!